Accueil


"Mon âme exalte le Seigneur,

exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Il s’est penché sur son humble servante
désormais, tous les âges me diront bienheureuse."

(Evangile selon saint Luc chapitre 1, verset 46)

Samedi 27 avril 2018

9h00 à 10h00 : Rencontre de nos Sœurs de la DM de Cracovie avec le Mini Faustinum à la Maison de la Miséricorde.

11h à 11h30 : Rencontre des Sœurs de la DM de Cracovie avec les prêtres âgés et les Sœurs de Saint Paul de Chartres de la Maison de retraite des prêtres du diocèse de Chartres à Saint Cheron

11h30 : Sainte Messe célébrée par le Père Aubert à la chapelle de la Maison de retraite de saint Cheron

12h15 - 13h15 : Déjeuner à la Maison de retraite

13h45 – 14h45 : Visite pour nos sœurs de la DM de Cracovie de la Cathédrale de Chartres.

15h – 16h15 : A la Maison Mère des Sœurs de Saint Paul de Chartres, Heure de la Miséricorde suivie d’une conférence sur la Miséricorde.

Retour à Gallardon

18h : Rencontre des Sœurs avec le Faustinum à 18h00 suivie d’un dîner convivial avec les membres du Faustinum à la Maison de la Miséricorde.

 

Dimanche de la Miséricorde 28 avril 2018

9h45 : Conférence au Sanctuaire de la Miséricorde à Gallardon donnée par les Sœurs de la Congrégation de la Divine Miséricorde.

Sainte Messe à 11h00 à Gallardon (Il n’y aura pas d’apéritif ce jour-là)

Déplacement à la Maison de la Miséricorde

Déjeuner paroissial 12h45 – 14h45

Heure de la Miséricorde dans l’Église de Saint-Symphorien

Petit temps de partage

Retour à Gallardon

17h30 : Vêpres Solennelles du Dimanche de la Miséricorde avec Adoration du Saint Sacrement.

 

 

Victoire, Tu régneras, Ô Christ tu nous sauveras !


Ne mettez pas simple­ment une partie de votre cœur dans cette célébration qui ouvre la Grande Semaine ; n'y mettez pas simplement un petit peu de votre temps, comme si nous étions en train de faire une « reconstitution », n'y mettez pas simplement une petite part de votre vie, mettez-vous tout entiers dans cette aventure que Dieu veut tisser avec vous tout au long de cette célébration des Rameaux et de la Passion et de cette Semaine Sainte, en vous faisant communier à sa Passion pour vous faire entrer avec Lui dans sa Résurrection. C'est toute votre humanité, c'est toute votre his­toire, c'est toute votre vie, c'est tout ce que vous êtes, tout ce que vous dites, tout ce que vous pensez, tous vos actes, tout votre cœur, c'est tout cela que Jésus récapitule, c'est tout cela que Jésus entraîne avec Lui dans sa victoire, c'est tout cela que Jésus fait passer par l'aventure de sa Pâque, de sa mort à sa vie, des ténèbres à la lumière, de la Jérusalem pécheresse à la Jérusalem céleste, de notre détresse à sa gloire. Vivons tous ensemble intensément ce qui pour nous est le cœur de notre foi et de notre vie d’hommes, de femmes, de chrétiens.

Chanoine Dominique Aubert – Curé

 

 

 

Semaine Sainte : la Grande Semaine

 

La Grande Semaine : C’est une autre manière de désigner la “Semaine Sainte”, c’est à dire la semaine qui précède le Dimanche de Pâques.

Pourquoi Grande ou Sainte ?

Parce que nous y célébrons le cœur de la foi chrétienne : la Passion, la mort et la Résurrection du Christ. Nous y célébrons la victoire de la vie sur la mort. Nous célébrons la victoire de l’amour de Dieu qui nous sauve de la mort, du  désespoir, du fatalisme ! Nous plongeons au cœur de l’Espérance chrétienne… notre monde a tant besoin d’espérance !

 

 MESSE CHRISMALE 

 Mardi 16 avril 19h. Cathédrale de Chartres

C’est la messe célébrée pendant cette semaine au cours de laquelle l’évêque bénit les huiles saintes et consacre le Saint Chrême.

Ce nom vient du mot grec « chrisma » qui signifie onction.

C’est une messe diocésaine, moment fort qui rassemble tous les prêtres, diacres et fidèles laïcs qui le veulent autour de l’évêque.

Au cours de la messe, tous les prêtres et les diacres renouvellent solennellement leurs engagements de service du Christ et de l’Église.

L’évêque bénit l’huile des catéchumènes (utilisée au cours des étapes qui mènent les adultes et les enfants au baptême), l’huile des malades (utilisée pour l’onction des malades, ou sacrement des malades). Il consacre le Saint Chrême, huile parfumée utilisée pour les sacrements du baptême, de la confirmation et de l’ordination des évêques et des prêtres.

 

 JEUDI SAINT 

18 avril à 19h. Église de Gallardon

 On y célèbre la messe en mémoire de la Cène, c’est-à-dire le dernier repas du Christ au cours duquel il institue l’Eucharistie (la messe). L’Église catholique rattache aussi à ce dernier repas l’institution du sacerdoce, puisque le Christ dit à ses apôtres : “Faites ceci en mémoire de moi”. C’est donc une fête particulière pour les prêtres d’où l’importance d’être tous rassemblés autour de son Curé.

Au cours de la messe, le célébrant procède au rite du “lavement des pieds”, en référence à la scène décrite dans l’Évangile de Jean (Jn 13) où Jésus se fait serviteur des disciples en leur lavant les pieds. Geste fort qui signifie qu’à l’image du Christ, tous les chrétiens sont appelés à se mettre aux pieds, au service, de leurs frères et sœurs.

A la fin de la messe, tous sont invités à adorer le Corps du Christ en son Eucharistie (à Gallardon jusqu’à 23h).

 

VENDREDI SAINT

 19 avril  à 15h et 19h. Église de Gallardon

 C’est le jour où l’on célèbre la Passion du Christ et sa mort sur la Croix (la veille du sabbat selon les Évangiles). “Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime”, c’est le sens que Jésus donne lui-même à sa mort dans l’Évangile de Saint Jean (Jn 15, 13).

Deux célébrations ce jour-là, mais pas de messe : c’est le jour de la souffrance et de la mort du Christ.

– Le Chemin de la Croix, célébré à 15h, heure de la mort de Jésus. C’est une célébration “en mouvement” au cours de laquelle les participants suivent, en 14 stations, l’itinéraire de Jésus de sa condamnation à sa mise au tombeau. Au cours de cette célébration, on s’associe à la souffrance de Jésus et à celle des hommes et femmes à travers le monde.

– la célébration de la Croix : elle a lieu le soir à 19h. On y lit la Passion selon saint Jean, puis on vénère la Croix en procession après avoir entendu une longue prière universelle (à l’intention de l’Église et du monde). Enfin, on y communie aux hosties consacrées la veille.

 

 SAMEDI SAINT

20 avril à 21h. Église de Gallardon

C’est le jour du grand silence. Le Seigneur repose au tombeau… aucune célébration ni messe dans la journée.

 Dans la nuit, on célèbre la Vigile (ou veillée) pascale. C’est la grande fête de la Résurrection du Seigneur, la Célébration par excellence, celle du cœur de la foi chrétienne.

 Elle commence par le feu nouveau que l’on allume et que le célébrant bénit. On y allume le cierge pascal, symbole du Christ ressuscité, qui brillera dans le chœur pendant tout le temps pascal et toute l’année aux célébrations de baptême et d’obsèques. La célébration commence dans le noir autour du cierge pascal auquel chaque participant allumera un petit cierge, illuminant progressivement l’église.

Après le chant de l’Exultet, commence la longue liturgie de la Parole au cours de laquelle on proclame 7 lectures et 7 psaumes, retraçant le chemin d’alliance entre Dieu et son peuple depuis le récit des origines.

Avant l’Évangile de la Résurrection, les cloches, silencieuses depuis le Jeudi Saint, sonnent au chant du Gloria (qui n’a pas été chanté depuis le début du Carême) pour acclamer le Christ ressuscité.

Puis vient la liturgie baptismale au cours de laquelle chaque chrétien renouvelle les promesses de son baptême. Vient ensuite la célébration de l’Eucharistie.

A la fin de la messe, tous se réjouissent par le chant de l’alléluia et s’interpellent par ce dialogue :

« LE CHRIST EST RESSUSCITÉ »

« IL EST VRAIMENT RESSUSCITÉ »

 

Le Saint Jour de Pâques 21 avril à 11h

Messe solennelle à l’église de Gallardon

à 15 h Heure de la Miséricorde

suivie de Vêpres de Pâques

 

Je vous invite donc tous à vous organiser en conséquence pour que nous puissions tous ensemble célébrer les Mystères de notre Foi de Chrétiens.

 

Le plus grand secret du cœur de Dieu


Jésus est venu nous révéler le plus grand secret du cœur de Dieu. Dieu n'est pas seulement Celui qui fait éclater la justice des innocents. Il n'est pas seulement Celui qui sauve les bons de la main de ceux qui les persécutent, Dieu est aussi, et peut-être d'abord, Celui qui vient sauver les méchants, Celui qui vient sauver les pécheurs, Celui qui vient sauver ceux qui n'ont pas d'innocence à faire valoir, ceux qui n'ont pas de mérites à présenter devant les yeux du Seigneur. Dieu est Celui qui rend manifeste sa miséricorde à celui qui ne la mérite pas, à qui n'y a pas droit. Dieu est Celui qui vient sauver même et d'abord ceux qui sont perdus. C’est tout le sens de l'évangile de ce dimanche. Dieu n'est pas seulement Celui qui a organisé un univers dans lequel il faut que soient respectées non seulement les lois de la nature, mais aussi les lois morales. Dieu n'est pas Celui qui a seulement organisé un univers où toutes choses rentrent dans l'ordre, où il faut punir les méchants et récompenser les bons, Dieu n'est pas le garant de l'ordre de l'univers, Il est beaucoup plus profondément Celui qui, passionnément, aime toutes ses créatures et même si ces créatures n'ont rien à faire valoir pour leur salut, même si selon l'ordre des choses et selon l'ordre moral ces créatures doivent être punies, Dieu veut, quand même, leur bonheur, Dieu veut quand même les sauver, parce que son amour est infini, parce que son amour ne va pas seulement à ceux qui le mériteraient ou à ceux qui ont aimé Dieu. C'est Lui qui nous aime le premier, et même si nous ne l'aimons pas, Il nous aime encore davantage parce que nous avons plus besoin d'amour puisque nous n'en sommes pas capables par nous-mêmes.

Chanoine Dominique Aubert – Curé

 

Cette année le Pèlerinage des Pères de Famille vous emmènera de Chartres à Gallardon, sur les pas de Sainte Faustine et sous les hospices de la Miséricorde Divine...Inscrivez-vous vite et plus d'informations ici : https://pelerinagepdf28.wixsite.com/2019

 

Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi, fils de la terre ?

À chacun de nous, Il a donné tout ce qu’il lui faut pour vivre : l’existence même et notre liberté, la création qui nous entoure et l’intelligence pour la comprendre et l’utiliser. Notre liberté, Il nous l’a offerte comme un présent nous rendant « semblable à lui », Il l’a respectée infiniment et Il la laisse s’exercer, quitte à ce qu’elle s’égare sur des chemins de rupture. Notre retour ?

Il le guette, Il le facilite même par les relais de sa grâce que sont Sa Parole et les sacrements - tout particulièrement celui de la pénitence et de la réconciliation - toujours prêt à accorder miséricordieusement, infiniment, son pardon. Et si nous nous raidissons dans une fidélité laborieuse, il nous rappelle doucement à la compassion : «Mon enfant, tout ce qui est à moi est à toi». Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi fils de la terre ? Oui, nous avons un Père prodigue. Prodigue d’amour, prodigue de pardon, prodigue de vie. Alors Il ne nous reste plus qu’à dire : «Oui, je me lèverai et j’irai vers mon Père».

Chanoine Dominique Aubert – Curé

 

 

 

Nos clochers

  • Eglise1

    Eglise SAINT-MARTIN  - CHAMPSERU

  • Eglise2

    Eglise SAINT-PIERRE  SAINT-PAUL - GALLARDON

  • Eglise3

    Eglise Saint-Pierre - DROUE sur DROUETTE

  • Eglise4

    Eglise Saint-Pierre - EPERNON

  • Eglise5

    Eglise Saints Pierre et Paul - ARMENONVILLE LES GATINEAUX

  • Eglise6

    Eglise Saint-Martin - BAILLEAU ARMENONVILLE  

  • Eglise7

    Eglise Saint-Martin - BLEURY

  • Eglise8

    Eglise Saint-Martin - ECROSNES

  • Eglise9

    Eglise Saint-Germain - HANCHES

  • Eglise10

    Eglise Saint-Martin - SAINT MARTIN DE NIGELLES

  • Eglise11

    Eglise Notre-Dame  -GAS

  • Eglise12

    Eglise Saint-Eloi  - MONTLOUET

  • Eglise13

    Eglise Saint-Symphorien  - SAINT SYMPHORIEN LE CHATEAU

  • Eglise14

    Eglise Saint-Georges  - YMERAY

L'Evangile du jour

Fil d'actualité introuvable

Paroles du dimanche

Retrouver les homélies du père Michel BOUAYE Paroles du dimanche

Sainte Famille Infos

La dernière parution


 

Denier de l'Eglise