Accueil


"Mon âme exalte le Seigneur,

exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Il s’est penché sur son humble servante
désormais, tous les âges me diront bienheureuse."

(Evangile selon saint Luc chapitre 1, verset 46)

L’Eglise, instrument de miséricorde

« L’insistance sur la miséricorde n’est pas tant un goût personnel du pape que le fait de centrer l’attention sur le mystère fondamental : celui de l’amour de Dieu », fait observer le cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat : « Et le pape nous a justement rappelés à ce centre, à cette source. »

Dans une interview accordée à Radio Vatican en italien, le Secrétaire d’État a fait, le 13 mars 2017, le bilan des quatre années du pontificat du pape François élu le 13 mars 2013 et rappelle que l’Année de la Miséricorde a été « un cadeau que le pape a fait à l’Église pour qu’elle devienne … instrument de miséricorde ».

« L’histoire du salut, dit le cardinal Parolin, n’est rien d’autre que l’histoire de la révélation de l’amour, de la miséricorde et de la tendresse de Dieu à l’égard de l’humanité… Je crois que l’effort de l’Église doit être justement de se faire un intermédiaire, de se faire canal de cette rencontre entre la miséricorde de Dieu et l’homme d’aujourd’hui dans sa réalité concrète. »
Le cardinal indique deux « fruits » de l’Année de la Miséricorde dont le premier est « la redécouverte de la confession comme sacrement de la miséricorde de Dieu ».
Le deuxième « fruit » de l’Année jubilaire, c’est cette « attention renouvelée aux personnes qui se trouvent en difficulté, aux pauvres, aux personnes marginales, à ceux qui ont besoin de soutien et de proximité. »

Chanoine Dominique Aubert, Curé


PETITES RETRAITES DE CAREME

« Quand Jésus rencontre les hommes » (ou comment la Mission s’enracine profondément dans la Miséricorde et comment la Miséricorde se dit dans la Mission).

Les rencontres avec Jésus provoquent une profonde conversion et un attachement à Jésus. POURQUOI ? C’est ce que nous essaierons de découvrir pour que nous puissions approcher nous-mêmes les hommes et les femmes de notre temps comme Jésus l’a fait.

Jeudi 23 Mars à 15h et 20h30 (Presbytère de Gallardon) : la rencontre de Jésus avec la femme pécheresse (Lc 7,36-50) : elle a vu cet homme de Nazareth et, par son geste, elle crie une seule chose : « J’ai besoin de Toi ! »


...et dimanche 26 Mars à Gallardon, messe de 11h, des jeunes de l’aumônerie de Dreux viendront passer la journée auprès de Sainte Faustine, Saint Stanislas et Saint Jean Paul II 

 

Nos clochers

  • Eglise1

    Eglise SAINT-MARTIN  - CHAMPSERU

  • Eglise2

    Eglise SAINT-PIERRE  SAINT-PAUL - GALLARDON

  • Eglise3

    Eglise Saint-Pierre - DROUE sur DROUETTE

  • Eglise4

    Eglise Saint-Pierre - EPERNON

  • Eglise5

    Eglise Saints Pierre et Paul - ARMENONVILLE LES GATINEAUX

  • Eglise6

    Eglise Saint-Martin - BAILLEAU ARMENONVILLE  

  • Eglise7

    Eglise Saint-Martin - BLEURY

  • Eglise8

    Eglise Saint-Martin - ECROSNES

  • Eglise9

    Eglise Saint-Germain - HANCHES

  • Eglise10

    Eglise Saint-Martin - SAINT MARTIN DE NIGELLES

  • Eglise11

    Eglise Notre-Dame  -GAS

  • Eglise12

    Eglise Saint-Eloi  - MONTLOUET

  • Eglise13

    Eglise Saint-Symphorien  - SAINT SYMPHORIEN LE CHATEAU

  • Eglise14

    Eglise Saint-Georges  - YMERAY

L'Evangile du jour

Paroles du dimanche

Retrouver les homélies du père Michel BOUAYE Paroles du dimanche

Sainte Famille Infos

La dernière parution


 

Denier de l'Eglise