Accueil


"Mon âme exalte le Seigneur,

exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Il s’est penché sur son humble servante
désormais, tous les âges me diront bienheureuse."

(Evangile selon saint Luc chapitre 1, verset 46)

Johnny et Jean (le Baptiste)

Ce week-end de décembre 2017 aura été marqué par le souvenir de deux hommes qui portent le même nom : Jean. Mais ils n’ont sans doute que cela en commun.
L’un est vêtu d’un vêtement de poils de chameaux et porte une ceinture de cuir autour des reins, l’autre des vêtements luxueux plein de paillettes.
L’un vit dans la solitude et le célibat, l’autre aura eu de nombreuses femmes.
Ils attirent tous deux, c’est vrai, de grandes foules mais l’un dans le désert et l’autre dans de grandes salles sous le feu des projecteurs. L’un se plaît dans le silence, l’autre dans le vacarme assourdissant des salles de spectacles d’aujourd’hui.

L’un attire toute l’attention sur lui. L’autre au contraire s’efface pour désigner un Autre que lui afin que le regard des foules se porte non sur lui mais sur Celui qu’il est venu annoncer.

Tous les deux vont mourir bien sûr car ils ne sont que des hommes.
Tous deux mourront dans la solitude, car à l’heure de la mort on est toujours seul. Mais l’un mourra dans une agitation fébrile autour de lui - tous les médias en alerte toute la journée, pensez-vous ! - l’autre dans la solitude d’un cachot où il sera décapité.

Enfin le corps de l’un paradera une dernière fois sur la plus grande avenue du monde au milieu d’une foule immense et des boutiques de luxe. Pour l’autre, il en ira différemment : sa tête sera présentée sur un plateau à son bourreau et le reste de son corps sera discrètement emporté par ses disciples. Oui, des foules nombreuses seront venues vers eux mais, ne nous y trompons pas, les intentions de ces foules ont été très différentes et l’enjeu de leur venue encore plus.

Que Johnny repose en paix, c’est bien sûr ce qu’on peut souhaiter pour lui, car après tout il aura sans doute apporté un peu de bonheur à certains de sa génération. Mais gardons surtout la mémoire éternelle de Jean-Baptiste car c’est lui qui est venu comme Précurseur de Celui qui est LE BONHEUR des hommes de tous les temps car il est leur Dieu et leur Sauveur. Ayons la sagesse de remettre les choses à leur juste place.

Chanoine Dominique Aubert

Nos clochers

  • Eglise1

    Eglise SAINT-MARTIN  - CHAMPSERU

  • Eglise2

    Eglise SAINT-PIERRE  SAINT-PAUL - GALLARDON

  • Eglise3

    Eglise Saint-Pierre - DROUE sur DROUETTE

  • Eglise4

    Eglise Saint-Pierre - EPERNON

  • Eglise5

    Eglise Saints Pierre et Paul - ARMENONVILLE LES GATINEAUX

  • Eglise6

    Eglise Saint-Martin - BAILLEAU ARMENONVILLE  

  • Eglise7

    Eglise Saint-Martin - BLEURY

  • Eglise8

    Eglise Saint-Martin - ECROSNES

  • Eglise9

    Eglise Saint-Germain - HANCHES

  • Eglise10

    Eglise Saint-Martin - SAINT MARTIN DE NIGELLES

  • Eglise11

    Eglise Notre-Dame  -GAS

  • Eglise12

    Eglise Saint-Eloi  - MONTLOUET

  • Eglise13

    Eglise Saint-Symphorien  - SAINT SYMPHORIEN LE CHATEAU

  • Eglise14

    Eglise Saint-Georges  - YMERAY

L'Evangile du jour

Paroles du dimanche

Retrouver les homélies du père Michel BOUAYE Paroles du dimanche

Sainte Famille Infos

La dernière parution


 

Denier de l'Eglise