Accueil


"Mon âme exalte le Seigneur,

exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Il s’est penché sur son humble servante
désormais, tous les âges me diront bienheureuse."

(Evangile selon saint Luc chapitre 1, verset 46)

Mère Thérèse Rondeau

Le 16 juillet marque le 152e anniversaire de sa mort

Elle naît le 6 octobre 1793 à Laval en France. Lors de son Baptême, elle reçoit les prénoms de Thérèse Agathe. Elle acquiert dans sa maison familiale une profonde éducation religieuse et l’expérience d’un travail honnête. Sous l’influence de son confesseur, père J. Chanon sj, elle entreprend de travailler avec les pénitentes, c’est-à-dire des femmes nécessitant un profond renouveau moral et désireuses de changer leur vie. Afin de s’y préparer le mieux possible, elle part en 1818 à Bordeaux où Mère Thérèse de Lamourous dirige une maison pour pénitentes, appelée « Miséricorde ».

Après deux mois, elle fait des vœux privés et regagne Laval pour devenir la fondatrice d’une œuvre nouvelle, indépendante de Bordeaux, qui deviendra au fil du temps la Congrégation des Sœurs de Notre Dame de la Miséricorde en France. C’est la Maison de la Miséricorde de Laval qui a inspiré Mère Teresa Ewa comtesse Potocka, née princesse Sułkowski, la fondatrice de la Congrégation des Sœurs de Notre Dame de la Miséricorde en Pologne, à imiter la vie spirituelle de la congrégation et le mode de mener l’œuvre apostolique.

La Mère Thérèse Rondeau est décédée 16 juillet 1866 et elle repose dans le tombeau situé dans le jardin du couvent de la Maison générale de la Congrégation à Laval.

La Congrégation des Sœurs de Notre Dame de la Miséricorde en Pologne lui a reconnu le titre de co-fondatrice.

J’adore tous les attributs de Dieu :


je m’anéantis en présence de sa grandeur,
de sa puissance, de sa justice,
mais en adorant cette divine justice
je lui dis gardez-la pour vous ô mon Dieu,
ne l’exercez ni envers mes enfants ni envers moi.
Tandis que sa Miséricorde me ravit par-dessus
tout autre, je la bénis, je l’exalte de toutes les
puissances de mon âme et je l’appelle sans cesse
sur mes filles et sur moi.



Mère Thérèse Rondeau

Nos clochers

  • Eglise1

    Eglise SAINT-MARTIN  - CHAMPSERU

  • Eglise2

    Eglise SAINT-PIERRE  SAINT-PAUL - GALLARDON

  • Eglise3

    Eglise Saint-Pierre - DROUE sur DROUETTE

  • Eglise4

    Eglise Saint-Pierre - EPERNON

  • Eglise5

    Eglise Saints Pierre et Paul - ARMENONVILLE LES GATINEAUX

  • Eglise6

    Eglise Saint-Martin - BAILLEAU ARMENONVILLE  

  • Eglise7

    Eglise Saint-Martin - BLEURY

  • Eglise8

    Eglise Saint-Martin - ECROSNES

  • Eglise9

    Eglise Saint-Germain - HANCHES

  • Eglise10

    Eglise Saint-Martin - SAINT MARTIN DE NIGELLES

  • Eglise11

    Eglise Notre-Dame  -GAS

  • Eglise12

    Eglise Saint-Eloi  - MONTLOUET

  • Eglise13

    Eglise Saint-Symphorien  - SAINT SYMPHORIEN LE CHATEAU

  • Eglise14

    Eglise Saint-Georges  - YMERAY

L'Evangile du jour

Fil d'actualité introuvable

Paroles du dimanche

Retrouver les homélies du père Michel BOUAYE Paroles du dimanche

Sainte Famille Infos

La dernière parution


 

Denier de l'Eglise