Accueil


"Mon âme exalte le Seigneur,

exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Il s’est penché sur son humble servante
désormais, tous les âges me diront bienheureuse."

(Evangile selon saint Luc chapitre 1, verset 46)

"Me voici Seigneur je viens faire Ta volonté"

 

Traditionnellement est au cours du dernier week-end du mois de juin, en la Solennité des Apôtres Saint Pierre et Saint Paul, que les évêques ordonnent prêtres des jeunes hommes. Aussi ce matin je voudrais rendre grâce, avec vous, du Sacerdoce dans l’Église. Rendre grâce pour le ministère du prêtre dans nos paroisses. Oui, je sais, vous ne vous choisissez pas le prêtre qui vient comme Curé ou comme Vicaire de votre communauté. Il est nommé par l’évêque. Certains auraient préféré tel type de prêtre un peu moins ceci, un peu plus cela, plus tradi, moins moderne ou l’inverse…😃. Le fait que ce ne soit pas la Communauté qui choisisse son prêtre permet, sans doute à l’Esprit Saint de pouvoir faire son « boulot » comme Lui désire le faire. Car quand un évêque nomme un curé ou un vicaire dans une paroisse il a pris le temps, je pense, de longuement prier l’Esprit Saint et de bien réfléchir avec son Conseil. Cela peut prendre – et nous en savons quelque chose dans notre paroisse – plus de temps que prévu. Le temps de Dieu mais pas toujours le temps des hommes.

 

Regardons, mes frères, avant de regarder le « bonhomme » avec ses qualités et ses défauts, regardons l’essence même de ce qu’est le Sacerdoce tel que le Christ l’a voulu. On a tant décrié ce ministère de prêtre ces derniers mois dans les médias. Ces prêtres qui sont mystérieusement les artisans de la vitalité de l’Église. Ils en sont les serviteurs et, à travers les sacrements dont ils sont les ministres, ils vivent une véritable paternité spirituelle : ils engendrent le peuple de Dieu. Leur mission, indispensable au cœur de l’Église, est d’être ainsi au service du peuple de Dieu pour lui donner de vivre intensément de la Miséricorde du Christ afin de la déployer au cœur du monde d’aujourd’hui. Merci au Seigneur de m’avoir donné, il y a 43 ans, par les mains du cardinal… François Marty, de devenir prêtre, en 1975 à Notre Dame de Paris. Merci à vous, chers Frères et Sœurs, pour l’amour que vous me manifestez chaque jour et pour votre fidèle prière. Pour vous je suis prêtre et par vous je le deviens un peu plus chaque jour. Et pardon pour toutes mes imperfections.

 

Chanoine Dominique Aubert, votre Curé

Nos clochers

  • Eglise1

    Eglise SAINT-MARTIN  - CHAMPSERU

  • Eglise2

    Eglise SAINT-PIERRE  SAINT-PAUL - GALLARDON

  • Eglise3

    Eglise Saint-Pierre - DROUE sur DROUETTE

  • Eglise4

    Eglise Saint-Pierre - EPERNON

  • Eglise5

    Eglise Saints Pierre et Paul - ARMENONVILLE LES GATINEAUX

  • Eglise6

    Eglise Saint-Martin - BAILLEAU ARMENONVILLE  

  • Eglise7

    Eglise Saint-Martin - BLEURY

  • Eglise8

    Eglise Saint-Martin - ECROSNES

  • Eglise9

    Eglise Saint-Germain - HANCHES

  • Eglise10

    Eglise Saint-Martin - SAINT MARTIN DE NIGELLES

  • Eglise11

    Eglise Notre-Dame  -GAS

  • Eglise12

    Eglise Saint-Eloi  - MONTLOUET

  • Eglise13

    Eglise Saint-Symphorien  - SAINT SYMPHORIEN LE CHATEAU

  • Eglise14

    Eglise Saint-Georges  - YMERAY

L'Evangile du jour

Fil d'actualité introuvable

Paroles du dimanche

Retrouver les homélies du père Michel BOUAYE Paroles du dimanche

Sainte Famille Infos

La dernière parution


 

Denier de l'Eglise