Accueil


"Mon âme exalte le Seigneur,

exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Il s’est penché sur son humble servante
désormais, tous les âges me diront bienheureuse."

(Evangile selon saint Luc chapitre 1, verset 46)

De la belle amitié Franco-Polonaise

Bienvenue à vous Excellence Monseigneur Jan Zając, vous qui fut le premier Recteur du Sanctuaire international de la Miséricorde de Cracovie – Łagiewniki. Bienvenue à vous cher monseigneur Zbigniew Bielas qui en êtes aujourd’hui l’actuel recteur. Votre présence à Gallardon en ce beau jour de joie que célèbre l’Eglise, témoigne de la grande amitié que nous avons tissée avec votre Sanctuaire. Nous sommes né, si je puis dire, à partir de votre Sanctuaire. Déjà Monseigneur François Slusarczyk très touché par la naissance de notre sanctuaire à Gallardon nous avait, et nous témoigne encore sont grand attachement et sa prière. Votre présence aujourd’hui ne fait que confirmer ce lien étroit qui unit votre grand Sanctuaire international de Cracovie et notre sanctuaire plus modeste de Gallardon. Elle vient affermir la mission qui est la nôtre ici dans ce modeste village de France. Soyez-en grandement remercié ! Ce qui nous unit c’est la Miséricorde. Savoir que Dieu est proche, attentif et plein de compassion, (...), qu'il est un père miséricordieux qui s'intéresse à nous dans le respect de notre liberté, est motif d'une joie profonde" (saint Jean-Paul II).

Mes frères et sœurs, dans la tradition de l'Église, quand un évêque est présent, ce ne peut être que lui qui préside l'eucharistie. Cela tient à la théologie du sacerdoce : l'évêque a la plénitude du sacerdoce, le prêtre est son collaborateur, et le diacre participe lui aussi sacramentellement à la mission de l'évêque comme serviteur.  Nous avions donc trois possibilités : Mgr Zając célébrait en polonais, et il nous était difficile à tous de suivre, la communion se manifestait difficilement. Mgr Zając ne célébrait pas, et se contentait d'assister : à nouveau nous manifestions peu la communion qui nous unis. Ou alors, et j'ai conscience que c'est un effort que nous demandons à tous, Mgr Zając célèbre et préside en utilisant la langue latine qui manifeste l'universalité de l'Église et la communion qui nous unit malgré la diversité de nos langues maternelles. J’ai pensé que c’était mieux ainsi. Vous pourrez suivre sur les feuillets la traduction, et vous aurez les réponses en gras. Aujourd'hui la messe que nous célébrons est l'occasion non seulement de nous unir à la Pologne et au sanctuaire de la Divine Miséricorde de Cracovie, mais aussi à toute l'Église universelle, en ces jours de la consécration de l'Ukraine, de la Russie, et du monde entier au Cœur Immaculé de la Vierge Marie. A travers cette langue peu utilisée chez nous, nous sommes invités à approfondir la spiritualité de l'universalité de l'Église.

Chanoine Dominique Aubert

 

 

Nos clochers

  • Eglise1

    Eglise SAINT-MARTIN  - CHAMPSERU

  • Eglise2

    Eglise SAINT-PIERRE  SAINT-PAUL - GALLARDON

  • Eglise3

    Eglise Saint-Pierre - DROUE sur DROUETTE

  • Eglise4

    Eglise Saint-Pierre - EPERNON

  • Eglise5

    Eglise Saints Pierre et Paul - ARMENONVILLE LES GATINEAUX

  • Eglise6

    Eglise Saint-Martin - BAILLEAU ARMENONVILLE  

  • Eglise7

    Eglise Saint-Martin - BLEURY

  • Eglise8

    Eglise Saint-Martin - ECROSNES

  • Eglise9

    Eglise Saint-Germain - HANCHES

  • Eglise10

    Eglise Saint-Martin - SAINT MARTIN DE NIGELLES

  • Eglise11

    Eglise Notre-Dame  -GAS

  • Eglise12

    Eglise Saint-Eloi  - MONTLOUET

  • Eglise13

    Eglise Saint-Symphorien  - SAINT SYMPHORIEN LE CHATEAU

  • Eglise14

    Eglise Saint-Georges  - YMERAY

L'Evangile du jour

Fil d'actualité introuvable

Paroles du dimanche

Retrouver les homélies du père Michel BOUAYE Paroles du dimanche

Sainte Famille Infos

La dernière parution


 

Denier de l'Eglise